Des Idées pour Sauver son budget

Elodie-&-David-mariage-2Un très bon article sur le Blog  « La mariée aux pieds nus« . Bien évidement c’est un point de vue partagée, j’accorde trop d’importance à mon métier pour dire le contraire. C’est aussi beaucoup de témoignages que j’ai pu entendre :

« Nous avons fait appel à une amie qui fait de belles photos, mais elle s’est ratée et nous n’avons aucunes photos à encadrée,  j’ai honte de sortir l’album ».  Ou le sketch de la pub Duracelle « le tonton n’a pas eu assez de batterie… »  véridique !

Un passionné de photo, ne fait pas un photographe, surtout en mariage.

La photographie de mariage et une des disciplines photographiques les plus difficiles et les plus exigeantes : il faut être bon tout le temps, ne pas ménager ses efforts et avoir toujours en tête technique et idées créatives, en étant paré à toutes les lumières et tous les imprévus.

Photographe, c’est un métier alors faites appel à un pro et ne faites pas l’impasse sur vos souvenirs.

 

Extrait :

« Un mariage en France avec une centaine de convives coûte environ 12000 €. Mais ce budget varie beaucoup selon la région où l’on s’unit, la saison, ou le style de mariage que l’on choisit de faire, ou encore les prestataires que l’on sélectionne. Quelque soit votre budget, ou le nombre d’invités, j’ai cherché quelques idées pour vous aider à le respecter, histoire de ne pas tout de suite se brouiller avec votre banquier (peu de chance que celui ci comprenne les subtilités du package bar à bonbons/photobooth/cadeaux d’invités trop chouchous/et couronne de fleurs de saison)…

Cela peut paraître évident, et peut s’avérer difficile, mais la première façon de réduire les coûts, c’est de réduire le nombre d’invités. Et oui! Parfois plus facile à dire qu’à faire, parce que certaines traditions ont encore la dent dure, zapper les invitations à rendre aux cousins du facteur de la grand mère parce-que-tu-comprends-on-nous-avait-invité-aux-mariage-de-sa-fille, fait notablement baisser la note et le nombre de convives…testé et approuvé par moi même, la première version de notre mariage comptait 280 personnes dans le village des parents…et nous nous sommes mariés entourés de 48 personnes chez nous, à 500 kilomètres de là. Voilà voilà voilà…

 Un mariage en plein été vs. un mariage en avril y avez vous pensé? Et oui, la plupart des salles proposent des tarifs réduits pour les mariages hors saison…Et je dis ça je dis rien, mais en hiver, il y a les renoncules, les anémones, les tulipes, les hellébores, bref toutes ces jolies fleurs que les mariés de l’été sont si déçues de manquer!

Côté fleurs justement, été ou hiver, vive les fleurs de saison! Qu’on se le dise, faire venir des pivoines en plein mois d’août, déjà c’est pas bien pour les ours polaires et les glaciers, mais en plus ça fait grimper la note de façon exponentielle. (…)

Se poser les bonnes questions, et penser à tous les coûts supplémentaires autour du lieu de réception. Traiteur imposé, droit de bouchon, heures supplémentaires, ou personnel en supplément obligatoire (vestiaire, gardien…) tout ceci mis bout à bout peut rapidement faire grimper la note. A prendre en compte lorsque vous choisirez votre salle.

Côté budget, la plus grosse part est souvent attribuée au traiteur. Parce qu’on se souvient toujours d’un mariage si on y a mal mangé, je ne vous conseillerai pas de grappiller sur la quantité ou la qualité, mais il y a quelques petites choses auxquelles vous pouvez penser. Un cocktail plus long qui vous permettra de zapper l’entrée, ou d’en proposer une plus légère, un plat unique plutôt que deux, du champagne uniquement servi au dessert, mises bout à bout ces petites astuces allégeront quelque peu la note. Et puis, on ne le répétera jamais assez,  vous n’êtes pas obligés de céder au sacro saint dîner assis entrée-plat-fromages-pièce montée! Et pourquoi pas un camion à burgers et un bar à tartes aux fruits faites maison?

 Vous avez prévu un brunch ? Et si vous faisiez venir un camion à pizzas? Une solution souvent moins onéreuse que de faire appel à une petite prestation traiteur. N’hésitez pas à poser la question à votre camion habituel!

Et pour la robe? Lorsque la nouvelle collection arrive en boutique entre septembre et octobre, la précédente est souvent soldée. Guettez les ventes spéciales et promotions qui pourraient vous faire faire de belles économies. Et pourquoi pas une robe seconde main? 

 Faire une partie de la déco vous même! Il y a plein de jolis projets faciles à faire et peu coûteux qui vous permettront de rendre compatibles vos envies et votre porte-monnaie. Mais, on n’oublie pas de bien comparer avec ce que ça pourrait vous coûter si vous l’achetiez tout fait.

 Vous le savez, j’adore chiner ! Et si vous préparez un mariage esprit rustico-bohème-recup courir les brocantes et vide greniers est un super moyen de couper les coûts. Alors hop hop hop, on met la famille à contribution et on collecte les bouteilles en verre dépareillées pour les transformer en vases !

 Et si à mon sens il y a bien un budget sur lequel il ne faut pas rogner, ce sont les images ! La pire idée sur un mariage est à mon avis de demander à un ami de photographier la journée. Je sais que la photo représente un budget, (à partir de 1000 euros environ), mais avec votre moitié, que restera-il finalement de votre journée ? Cela vaut-il le coût de confier ses souvenirs à un ami doté d’un réflexe, qui comme c’est un ami voudra lui aussi profiter de la journée, et ne pourra donc pas saisir les petits instants précieux de votre mariage? »

Article extrait du Blog : « La mariée aux pieds nus »

POSTED ON JANUARY 4, 2013 AT 07:30.WRITTEN BY NESSA B